17 décembre : Sainte-Lucie ouvre ses portes

11h : messe de ré-ouverture et bénédiction, messe animée par les deux chorales et l’ensemble instrumental

12h30 : déjeuner partagé –chacun apporte un plat à partager

14 h : célébration pour l’accueil de la lumière de Bethléem apportée par les scouts et guides de France.

 

Ci-dessous quelques explications sur les travaux réalisés.

Les deux photos ci-contre donnent un aperçu de la complexité des travaux engagés à Sainte-Lucie.

Il s’est agi de reconstruire une voûte en dessous du plafond de l’église. L’église fut construite plus ou moins à la manière dont ont été construits les anciens pavillons de Baltard au centre de Paris : selon un procédé d’assemblage de fer comme la Tour Eiffel. Les arches que l’on aperçoit ne sont pas en béton ou en pierre, mais en fer recouvert de stuc. En vue d’une structure qui permette une isolation plus grande et donc plus écologique, le projet a été de reconstruire une voûte (photo 2). Elle est fixée sur une structure métallique dont la pose fut extrêmement minutieuse et complexe (photo 1) . Cette réalisation a permis de conserver l’architecture de l’église par une voûte en ogive qui accompagne les arrêtes en les laissant apparentes. Cela a permis de faire disparaitre le faux plat que l’on aperçoit sur la photo 1. Ce travail est aujourd’hui terminé.

 

La photo ci-dessous est prise de l’intérieur de la chapelle de semaine qui ouvre désormais sur l’église. Elle sera accessible depuis l ’église .