Le FRAT : Prier, chanter, rencontrer

P‌etit retour en arrière :
Quand : la première semaine des vacances de printemps ;
Où : à Lourdes dans la cité mariale ;
Combien de temps : 5 jours ;
Pourquoi : Le FRAT (rassemblement des lycéens d’Ile-de-France c’est-à-dire des 8 diocèses) pour PRIER, RENCONTRER, CHANTER.
Ça, c’est un bon début de vacances !!
avec… 10 000 jeunes… c’est explosif, peu reposant mais décapant !! 10 000 jeunes, du jeune d’un lycée privé parisien au jeune d’une aumônerie du 93 en passant par le jeune porteur d’un handicap. Ça, c’est une vraie richesse de diversité, de vies, d’expériences.

Tous différents mais avec un point commun : le CHRIST
et le thème de cette année : «Viens, il t’appelle !»

Au FRAT, le plus impressionnant c’est de passer en 5 secondes (véridiques) des cris des chants au silence absolu de ces 10 000 jeunes dans la basilique souterraine. Silence pendant 2 heures durant le temps d’une cérémonie. Ceux qui ne l’ont jamais vécu ne peuvent y croire. Et pourtant, c’est possible, c’est réel. Un silence vrai, profond. La seule et unique messe, en grand groupe dans la Basilique Saint-Pie X, en fut le plus bel exemple. Les seuls silences, rompus par des applaudissements nourris, furent sincères sans agitation, ni excitation, tout simplement justes. C’est Alban qui perturba ce silence. Il n’a pourtant rien d’un perturbateur. Il a juste lu la lecture relatant le terrassement de Paul, perdant soudainement la vue. Une lecture lente, posée sur un lectionnaire très particulier, en braille car lui-même est non voyant. Quel symbole !

Et que dire de ces files d’attente lors du sacrement de réconciliation, un prêtre tous les 2 mètres, des jeunes qui attendent, qui se confessent à tour de bras pendant de longues, très longues minutes.

Des jeunes qui ont soif de découvrir, de partager, de louer, de prier.
Des jeunes qui ont planché sur le synode des jeunes, auquel le pape François leur demande de participer.

Des jeunes qui s’écoutent et confrontent leurs idées dans le respect de l’autre. Ils sont forts ces jeunes !!

Le Frat est une belle et vraie expérience d’Eglise. Le Frat, comme on le dit, c’est pour la vie!!

Merci aux 600 bénévoles qui prennent des jours de vacances pour nous permettre de vivre ce rassemblement ! Merci à toute cette jeunesse en marche.
Deo Gratias, la relève est là !

Diane Vion, membre de l’EAP du pôle ND des Pauvres/St-Benoît