Avent : attendre avec Marie

« Très concrètement, la fécondité de l’Eglise ne se voit pas d’abord dans l’impact médiatique de telle déclaration, dans la présence sur Twitter ou Facebook de sa hiérarchie, ni même dans le nombre d’ordinations ou de fidèles à la messe mais elle est discrète comme ce fut le cas pour Marie et elle se manifeste en premier lieu dans toute relation vraie, dans toutes les formes de « visitation » que nous pouvons vivre au long des jours, dans nos activités. »

Extrait de : La grossesse de Marie éclaire la vie de l’Eglise,
méditation du Frère Patrick Prétot, bénédictin, publié le 10 octobre 2017 sur http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Avent/